Le CPA mode d’emploi

Formation Publié le 22/02/2017
Le CPA mode d’emploi

Entré en vigueur au début de l’année, le Compte Personnel d’Activité regroupe les droits issus du Compte Personnel de Formation (CPF), du Compte Personnel de Prévention de la Pénibilité (C3P) et du Compte d’Engagement Citoyen(CEC). Il permet ainsi à tout actif de plus de 16 ans de gérer ses droits à la formation.


Si vous avez raté la campagne de communication du ministère du travail, voilà un petit récapitulatif quant à la mise en place du Compte Personnel d’Activité – ou CPA – pour tout actif de plus de 16 ans.

Une plateforme unique pour tous les actifs

Le CPA est un outil permettant de connaître ses droits, s’informer sur un métier, trouver une formation ou encore consulter ses bulletins de paie dématérialisés.

Il est accessible en ligne sur :

www.moncompteactivite.gouv.fr

Son ambition est d’accompagner son titulaire tout au long de sa carrière, en assurant la portabilité de ses droits et en lui permettant “d’anticiper les transitions subies ou choisies pour mieux rebondir”. Outil pratique, il permet de construire son parcours professionnel à travers la formation.

3 comptes en un

Il regroupe le Compte Personnel de Formation, mis en place en 2015 pour répertorier les droits à la formation acquis dans le cadre d’un emploi salarié.

Le Compte Personnel de Prévention de la Pénibilité, qui comptabilise les points relatif à l’exposition à des facteurs de risque de pénibilité au travail. Il permet ainsi de les convertir en droit à la formation, en complément de salaire ou d’anticiper un départ à la retraite.

Enfin, le Compte d’Engagement Citoyen, qui recense les activités de bénévolat associatif, de volontariat ou de maîtrise d’apprentissage, et les convertit en heures de formation.

Et pour l’entreprise ?

Elle n’est pas en charge de la création des comptes ni même de leur gestion, puisque c’est le titulaire qui a la main sur l’utilisation de ses droits à la formation.  Cependant, elle a un rôle essentiel à jouer dans l’information de son salarié et dans l’instauration d’un dialogue autour de la construction de son parcours professionnel.

C’est d’ailleurs à cela que sert l’entretien professionnel sur lequel nous aurons l’occasion de revenir prochainement.

Pour aller plus loin

Dirigeants, responsables RH ou formation, pour communiquer envers vos salariés : kit de communication mis à disposition par le ministère du travail.