Tirer parti du CPF et des dispositifs de financement de formation professionnelle

Formation Publié le 19/12/2016
Tirer parti du CPF et des dispositifs de financement de formation professionnelle

CEP, CPF, OPCA, ces acronymes ne vous disent encore trop rien ? C’est que vous n’étiez pas présents lors du dernier atelier RH organisées par le Pôle de compétence numérique ! Début décembre, le Pôle a en effet convié 5 représentants des principaux organismes paritaires collecteurs agréés, les fameux OPCA, à venir animer des tables rondes autour de la formation professionnelle.

 

2 heures bien chargées pour répondre aux questions concrètes des TPE et PME de moins de 50 salariés, réparties selon leur branche d’activité. Chaque OPCA collecte et gère en effet les contributions financières des entreprises qui relèvent de son champ d’application.

Structures associatives agréés par l’État, gérées à parité par des représentants des employeurs et des employés, elles ont pour mission d’accompagner et de financer les projets de formation de l’entreprise à partir des fonds collectés.

cpf, cpe et entretien professionnel

Ce 6 décembre, chaque conseiller a d’abord fort à faire pour rappeler les bases des obligations légales instaurées par la loi de 2014. La création du CPF, Compte Personnel de Formation dont nous avons déjà parlé ici, en est le point central, mais pas uniquement !

La réforme a également mis en place le CEP, ou Conseil en Évolution Professionnelle, un accompagnement gratuit permettant aux actifs de faire le point sur leur parcours professionnel et d’étudier la faisabilité de leur stratégie d’évolution.

Quant aux entreprises, elles ont désormais l’obligation de mettre en place des entretiens professionnels tous les deux ans pour chacun de leur salarié. Et ce, quel que soit leur contrat de travail.

Distinct des entretiens d’évaluation, tous les conseillers s’accordent à dire qu’ils sont un moment d’écoute et de dialogue privilégié entre le salarié et son employeur, engageant une réflexion sur l’avenir et le long terme.

Il s’agit d’y établir les perspectives d’évolution en terme de qualification pour le salarié. “Et même si vous ne pouvez pas cliquer à sa place” rappelle Antoinette Darbas de la Fafiec, (l’OPCA du numérique, de l’ingénierie, du conseil, des études et des métiers de l’événement) “c’est le moment idéal pour évoquer les projets de formation et inviter vos collaborateurs à mobiliser leur CPF.

La formation est le point d’entrée pour la stratégie de croissance des petites entreprises comme des grands groupes.

A la table de l’Afdas, (l’OPCA des métiers de la culture, communication, médias et loisirs), Catherine Carré, représentante de l’URSSAF abonde en ce sens. Elle est convaincue que les chefs d’entreprise ont tout à gagner à prendre le temps de la consultation avec leurs salariés.

Des dispositifs de financement pour de nombreuses modalités de formation

Surtout que les dispositifs de financement sont nombreux et que la mutualisation des fonds au profit des entreprises est plus importante depuis la réforme !

Offres de formation négociées ou actions collectives, financement et formations pour les tuteurs accompagnant les salariés embauchés en contrat de professionnalisation, plans spécifiques aux TPE, abondements… Pendant près d’une heure et demi, les conseillers formation déplient les offres spécifiques, élaborées pour répondre aux besoins des entreprises et des salariés de la branche qui les concerne.

À la table de l’Afdas, Véronique Jean, la chargée de mission met surtout l’accent sur l’offre de formation clé en main. Une sélection de formations certifiantes courtes et de qualité, sur les thèmes les plus demandés comme les langues étrangères, le numérique, le management ou la sécurité.

Du côté de la Fafiec, Antoinette Darbas conclut en suscitant un fort intérêt sur l’offre de service diagnostic et accompagnement RH, financé à 100% par l’OPCA. Une intervention d’un cabinet spécialisé proposé aux entreprises de moins de 250 salariés pour les aider à gérer leur ressources humaines et établir leur plan de formation.

L’heure tourne et les questions encore nombreuses signalent l’intérêt des participants pour l’atelier. Tous sont invités à prendre contact avec leurs organismes collecteurs pour leur soumettre leurs projets spécifiques et établir un accompagnement ad-hoc pour 2017.

Et vous, quand allez vous prendre rendez-vous avec votre OPCA ?

Pour aller plus loin et contacter votre OPCA :

AFDAS : OPCA des métiers de la culture, de la communication et des loisirs
AGEFOS : OPCA des salariés des petites et moyennes entreprises
FAFIEC : OPCA des métiers du numérique, de l’ingénierie, du conseil, des études et des métiers de l’événement.
OPCALIA : OPCA interprofessionnel et interbranche
UNIFORMATION : OPCA de l’économie sociale et solidaire

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer